• Poisson à la provençale

     

     

    Le poisson à la provençale est une de mes recettes favorites. Je la fais régulièrement pour nous, mais aussi pour nos invités. C’est d’ailleurs le plat que j’ai servi samedi dernier quand nous avons reçu de la famille et ma foi, comme tout le monde s’est resservi, j’imagine qu’ils ont apprécié !

    Bizarrement, j’avais trouvé cette préparation dans un livre écrit par un médecin, ouvrage sur les bienfaits des antioxydants. Ce livre se terminait par une dizaine de recettes, bourrées évidemment de ces précieux éléments, dont celle du poisson à la provençale.

     

    Ingrédients : (pour 4)

     

    — 150 à 200 grammes de poisson par personne. (La recette initiale indiquait de prendre du thon. Outre que je n’aime pas trop manipuler ce poisson, les thons sont par ailleurs comme déjà dit bourrés de métaux lourds. J’utilise donc en général tout simplement du cabillaud. Le dos de cabillaud notamment a une assez bonne tenue à la cuisson.)

    — 4 à 5 belles tomates (ou si on n’est pas en pleine saison, ou si on est pressé, une boîte de tomates pelées).

    — 1 poivron (jaune de préférence, il contient davantage d’antioxydants).

    — Environ 100 grammes d’olives noires dénoyautées.

    — 1 oignon.

    — 2 à 4 gousses d’ail (selon son goût).

    — Huile d’olive.

    — Thym, laurier, sel, poivre.

     

    Réalisation :

     

    — Dans une cocotte, faire chauffer de l’huile d’olive et blondir oignon émincé et poivron coupé en morceaux (personnellement, si j’aime beaucoup le poivron dans un plat, je n’aime en revanche pas la peau une fois qu’elle a cuit, on dirait du papier. Je l’enlève donc avec un rasoir à légumes, même si c’est un peu de travail).

    — Rajouter les tomates pelées et l’ail écrasé.

    — Porter à ébullition.

    — Incorporer les olives noires en rondelles, le thym et le laurier. Saler et poivrer. Laisser mijoter environ quinze minutes à feu doux.

    — Faire revenir le poisson dans de l’huile d’olive.

    — Le rajouter à la sauce, sans oublier son jus, et faire cuire encore cinq à dix minutes.

    Évidemment, le plus simple est de servir ce plat avec du riz.

     

    C’est délicieux, assez relevé sans être trop fort, bourré donc d’antioxydants… et validé par un médecin ! Que demander de plus ? Le succès auprès des invités ? C’est fait aussi… Rien à rajouter. Juste se régaler !

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 1er Août à 17:14

    Bonjour.

    Recette simple et sympathique, même si je ne cuisine plus depuis que je suis seul.

    La chaleur est là et bien là ! Pas grand monde qui circule dans la village, à cette heure.

    Espérons que les nuits resteront assez fraîches pour qu'on puisse ouvrir, la nuit.

    Gilbert

     

    2
    Mercredi 1er Août à 17:25

    bonjour

     j ai lu chez Gilbert  un commentaire  ou vous  donniez le nom de la plante   que j ai admirée

    merci  je m imaginais le lin  beaucoup plus petit  , pas comme un arbuste

    je vous souhaite une bonne fin d e journée

     kénavo

    3
    Jeudi 2 Août à 06:44

    Pourquoi faire compliqué ? ! ! ! 
    ici, une recette simple mais qui va droit au but 
    ... la réjouissance des papilles
    bonne journée
    amicalement
    Bernard

      • Jeudi 2 Août à 09:07

        Bonjour,

        Oui, c'est très simple en effet. Le seul truc qui est long, c'est enlever la peau des tomates (il suffit de les ébouillanter) et des poivrons (là c'est plus délicat) quand comme moi on ne l'aime pas, et tout émincer. Le reste va tout seul, inratable. C'est vraiment la pleine saison pour ce plat qui selon mon expérience, plaît à tout le monde !

        Bonne journée. 

    4
    Jeudi 2 Août à 07:51

    On ne peut pas rêver plus simple et j'adore le cabillaud !

    Merci pour cette précieuse wink2 recette que je vais m'empresser d'essayer, tu t'en doutes.

    Je ne manquerais pas de revenir te dire ce que nous en avons pensé. Lolll

    Je te souhaite un bon jeudi, au frais, si tu peux.
    Ras l'bol, mon dos est encore coincé ...
    Bisoux, mon amie

      • Jeudi 2 Août à 09:08

        Dis-moi bien sûr, lol. Mais je suis sûre que tu te régaleras !

        Bises. 

    5
    Jeudi 2 Août à 10:44

    J'ai un système pour enlever la peau des tomates et des poivrons
    quand je fais cuire mon pain au four, je rajoute un plat avec ces fruits
    ainsi je peux les éplucher sans problème et le goût est meilleur !
    bon appétit
    amicalement
    Bernard

      • Jeudi 2 Août à 10:57

        Alors là, c'est une très bonne idée ! Merci de l'astuce.

        Bonne journée.

        Amitiés. 

    6
    Jeudi 2 Août à 11:06

    Bonjour.

    On trouve des astuces dans les commentaires: c'est très bien !

    Avec ces hautes pressions, la lune est visible longtemps, le matin.

    Je viens de faire mon petit tour photo et maintenant, la lessive est faite, la douche est pris, le repas prêt ... tranquille et au frais !

    Bonne journée.

    Gilbert

    7
    Vendredi 3 Août à 06:39

    Aussitôt dit, aussitôt fait !

    On s'est régalés et tu as les félicitations de mon chéri qui est pourtant souvent suspicieux quand je lui annonce mes essais pour une nouveauté culinaire ! (Attention, en lisant ce que je viens d'écrire : surtout ne fais pas d'amalgame ! winktongue )

    Bonne fin de semaine, toujours trop "chaude".
    Chuis vraiment pas bien ...
    Bisoux tristounets

    PS : Le moral dans les chaussettes, mais t'inquiète, ça va passer ...

    8
    Vendredi 3 Août à 15:12

    Ça me fait bien plaisir que ça vous ait plu à tous les deux, Dom, et merci de me l'avoir dit !

    J'espère que ça va aller mieux pour le moral... et la chaleur.

    Je m'absente provisoirement des blogs. À très bientôt pour de nouvelles recettes.

    Bises. 

    9
    Lundi 6 Août à 07:16

    Bon début de semaine ... en attendant un peu de pluie ...
    Bisoux, mon amie et surtout, prends soin de toi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :