• Réflexions de l'orthorexique : on nous empoisonne ! (les yaourts)

     

     

    Sale temps en ce moment pour les orthorexiques, et pour tous ceux qui s’intéressent à leur alimentation. Presque quotidiennement en effet, on nous apprend que des produits que l’on croyait « sains » sont en fait trafiqués… Cela étant, on s’en doutait un peu, soyons francs !

    60 millions de consommateurs s’est ainsi intéressé au cas des yaourts.

    L’association révèle à quel point la réglementation est floue les concernant. Officiellement, et selon la loi, les additifs (colorants, épaississants, conservateurs) sont interdits dans ces aliments.

    Ça, c’est pour le principe. Mais dans les faits… il y a un décret ! Celui-ci permet aux industriels d’y ajouter des arômes, du sucre, et « autres denrées alimentaires conférant une saveur spécifique ».

    Les arômes et le sucre, je sais ce que c’est, j’en achète… jusque-là tout va bien. Naturellement, dans les yaourts que l’on nous vend, les arômes sont la plupart du temps artificiels (les fabricants ne vont pas gratter une gousse de vanille fendue en deux, trop compliqué et trop cher), le sucre de mauvaise qualité (l’industrie agro-alimentaire adore utiliser le sirop de glucose, au fort pouvoir sucrant, et très bon marché)… il n’empêche que pour ces deux types d’ingrédients, on est dans le domaine du connu.

    Par contre, pour le reste de ce qui est concerné par le décret… j’ignore de quels produits il s’agit ! J’avoue ne jamais être entrée dans un magasin pour dire que je cherchais une « denrée alimentaire conférant une saveur spécifique ». Je sais, je ne vis pas avec mon temps !

    Bref, trêve de plaisanterie, ces autres éléments à la dénomination incertaine permettent évidemment l’emploi d’additifs, normalement interdits dans les yaourts. 60 millions de consommateurs explique l’astuce utilisée par l’industrie agro-alimentaire : elle dit qu’elle incorpore un mélange de fruits, et dans ce mélange, elle met tous les colorants, conservateurs, etc., qu’elle souhaite. (Mais les pouvoirs publics semblant soucieux de notre santé, ces rajouts divers et variés ne peuvent représenter plus de 30% du produit fini. C’est plutôt rassurant, non ? Mais non, je blague…)

    Donc, le yaourt qui en général passe pour un aliment « sain », un aliment « santé » est tout aussi contaminé que le reste. L’imagination des industriels de l'alimentation est décidément sans limites, et on a bien l’impression que les autorités au mieux ferment les yeux, au pire sont complices (c’est quoi ce décret qui vient contredire une loi, sinon une façon de laisser le champ libre aux fabricants ?)

     

    Du coup, comment faire ?

     

    Je dirais volontiers de faire comme moi : ne pas manger de yaourts. Outre tous ces additifs, les yaourts sont faits avec du lait, ce qui signifie lactose, caséine, et derrière tout ça, élevages industriels, etc., je ne vais pas reprendre ma rengaine !

    Mais je comprends que certaines personnes adorent les yaourts et ne veuillent pas s’en passer. Il me semble qu’il y a quand même des solutions.

    ­— Le mieux serait évidemment de les fabriquer soi-même. Personnellement, j’ignore comment on procède, n’en ayant jamais fait, mais ce n’est apparemment pas très compliqué. Et au moins, on sait exactement ce qu’il y a dans l’aliment obtenu. On en revient toujours au fait-maison qui vaut mille fois mieux que le tout-prêt.

    — Seconde méthode, acheter des yaourts bio, chez de petits producteurs artisanaux si on en connaît, et les choisir de préférence au lait de chèvre ou au lait de brebis.

    — Et surtout, les prendre natures !

    C’est incroyable cette habitude actuelle d’acheter des aliments ultra-transformés, comme si on n’acceptait plus de faire le moindre effort ! Un peu de bon sens, quand même !

    Ce n’est pas compliqué : si on veut un yaourt sucré, on met du sucre (de préférence de canne et bio) dans un yaourt nature. Si on veut un yaourt aux fruits, on découpe un fruit en morceaux et on l’incorpore. On préfère d’autres parfums ? Une cuillère de confiture faite maison, de miel, de sirop d’érable, de je ne sais quoi pourvu que ce soit naturel, fait l’affaire ! Et pourquoi pas de la poudre d’amande ou de la noix de coco râpée, par exemple ? Les possibilités sont multiples et permettent de varier les saveurs à l’infini.

    C’est plus sain que les yaourts aromatisés, moins cher, meilleur au goût, bref, ça n’a que des avantages. Et personne ne peut prétendre que procéder ainsi prend du temps !

    Et pourtant, quand je traverse le rayon des produits laitiers dans un supermarché (rayon où je ne m’arrête jamais, à titre personnel), je me dis que l’industrie agro-alimentaire a encore de beaux jours devant elle ! Et au fond, pourquoi se priverait-elle d’ajouter sans cesse plus de saletés dans ce qu’elle vend puisque les consommateurs aiment et en redemandent ?

     

    Sur ce, je m’en vais préparer un cake à l’orange sans gluten et sans lactose, entièrement bio, et sans « denrée alimentaire conférant une saveur spécifique ». Je suis d’un vieux jeu ! Et je laisse les yaourts aromatisés aux amateurs, puisque, apparemment, ils sont nombreux !

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 13 Avril à 18:03

    Bonjour, bonjour

    Pour ma part je suis un peu dépassé par tout ce qui se dit au niveau des médias. Les yaourts existent depuis des décennie et on se rend compte que ce sont des aliments dangereux pour la santé.

    Je n'ai pas encore confiance dans le bio, il y a eu des raté malgré que bio gagne du terrain.

    Pour ma part je fais comme tu dis, j'achète des yaourt nature et nous y mettons un peu de confiture, mais attention, de la confiture maison.

    En tous les cas merci pour cette réflexion aussi sur les lois qui disent une chose et les décrets d'application qui disent le contraire ou presque.

    Je te souhaite une bonne soirée

    @lain

    2
    Samedi 14 Avril à 23:05

    je fais mes yaourts maison

    et ils sont bon et moins chers aussi

    pas facile l alimentaire  mais en campagne comme chez moi on peut tout

    Pour mon blog ce que j 'explique c 'est que j 'ai eu beaucoup de pote

    mais pas toujours sincère et là j'ai balayé lol bisous l amie

      • Dimanche 15 Avril à 08:44

        Tout ce qui est fait maison est meilleur, moins cher, et au moins, on sait ce qu'on met dedans... Aujourd'hui, je vais faire une tarte tomates-moutarde, il ne me viendrait pas à l'idée d'acheter la pâte brisée tout prête, alors que ça prend cinq minutes à faire !

        Bisous. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :