• Les "arnaques" de la santé naturelle

     

     

     

    Je ne mésestime pas (j’en suis même très loin!) tout ce que les chantres de la santé naturelle m’ont appris. Je l’ai dit et redit, je vais beaucoup mieux depuis que je suis quelques règles simples dont j’ai déjà souvent parlé. 

    Tout a commencé il y a quelques années, tandis que je cherchais des informations pour tenter de régler autrement que par du « lourd » des problèmes de santé que nous avions, mon mari et moi.

    En fouinant sur internet, je suis tombée par hasard sur une première lettre de santé naturelle (Pure santé pour ne pas la nommer). Elle était gratuite, je me suis donc inscrite.

    Elle m’a appris beaucoup de choses, c’est indéniable. Puis de lien en lien, elle m’a emmenée vers d’autres sites.

    Aujourd’hui, je suis abonnée à trois de ces lettres, toutes gratuites, mais aussi à un petit mensuel que je reçois par internet et qui me revient un peu moins de 20 euros par an. Ce qui, quand on considère les frais que cela m’a évité, n’est pas si cher que ça.

    Quand je cherche une info, je la cherche en priorité dans ces publications qui sont très régulières (je reçois au moins deux articles de chaque par semaine). Et assez souvent, je trouve sinon des réponses, du moins des débuts de réponse.

     

    Mais… car il y a un « mais » :

    Au fil du temps, je me suis aperçue qu’il y avait différentes sortes d’articles qui arrivaient dans ma messagerie.

    Par exemple, il y en a qui vont m’informer des bienfaits d’une certaine plante ou d’un certain aliment. Dans ce cas je lis la lettre, je me renseigne davantage grâce à des blogs, des sites, et je vois si j’ai envie de tester ou non.

    Mais de plus en plus, ma messagerie est envahie de publications dont la motivation me paraît beaucoup moins avouable.

     

    — Depuis mes abonnements, je ne compte plus le nombre de fois où on m’a proposé des livres qui allaient révolutionner ma vie. Ils étaient gratuits, certes… je devais simplement m’abonner à un nouveau mensuel (encore 20 euros par an). Si je l’avais fait, j’en serais à 6 ou 7 mensuels que de toute façon, je n’aurais pas le temps de lire !

    — Je ne compte plus le nombre de fois où on m’a proposé des stages à des prix très intéressants : pour apprendre à jeûner, pour apprendre le ji gong, pour apprendre à méditer… au minimum 100 euros à chaque fois et parfois beaucoup plus (jusqu’à 400 ou 800 euros).

    — Je ne compte plus le nombre de fois où on m’a proposé de participer à des congrès sur la santé naturelle à des tarifs très attractifs (90 euros l’entrée au lieu de 120) ou à des séminaires en ligne, ou à des formations.

    Et surtout, je ne compte plus le nombre de fois où on m’a proposé des produits miraculeux à des prix défiant toute concurrence.

     

    En général, cela se passe ainsi.

    Je reçois une lettre extrêmement longue (disons dix fois plus que les classiques, plus longue même que mes propres articles, c’est dire !). Si je voulais la lire dans son intégralité, j’en aurais pour au minimum une heure.

    Cela commence toujours de la même façon :

    Ne voudriez-vous pas connaître une méthode (ou un produit) qui vous permettrait d’éviter la dégénérescence des articulations, des artères, les maladies cardio-vasculaires, le cancer, Alzheimer ? Qui vous permettrait d’éviter le vieillissement, les rides ?

    Qui ne rêve de connaître une telle méthode, ou un tel produit ?

    Alors les premières fois, on lit.

    On lit d’abord des données scientifiques probablement exactes mais tellement complexes que très vite, on est perdu. On retient seulement qu’il y a une solution miracle et on attend de savoir laquelle.

    Ensuite, les témoignages se multiplient : Untel souffrait horriblement. Tel autre était condamné. Un troisième avait consulté tous les médecins qui n’avaient aucune solution. Et tous ont eu la solution : ils sont désormais beaux, heureux, riches, en bonne santé, courent le marathon et envisagent l’ascension de l’Everest. (Là, c'est moi qui extrapole un peu !)

    Alors évidemment, on avance dans la lettre qui devient de plus en plus embrouillée, où on passe d’une idée à l’autre, d’un témoignage à l’autre dans une sorte de tourbillon.

    Et pour déboucher sur quoi ? La fin de la lettre nous l’apprend ENFIN ! Un labo de santé naturelle a mis au point un produit fantastique qui est proposé à un prix très avantageux : mettons 120 euros par mois.

    Mais il y a toutes les garanties de paiement. Mais il n’y en aura pas pour tout le monde, il faut se dépêcher. Mais si on ne le commande pas immédiatement, on ne peut pas garantir qu’on pourra continuer à l’obtenir pour si peu cher.

     

    J’avoue qu’au début, j’ai cliqué sur les liens de ces laboratoires. Je ne dis pas que ces derniers ne sont pas sérieux, je ne dis pas que leurs produits ne sont pas bons, je ne le sais pas, je ne suis jamais allée plus loin que regarder.

    Je dis simplement que si j’avais commandé toutes ces gélules, j’en aurais eu pour plusieurs centaines d’euros. Et qu’on ne peut pas prendre tous les compléments alimentaires qui existent. Et que ce serait même probablement mauvais.

    Très vite, ces procédés m’ont mise mal à l’aise. Parce que, que l’on cherche à me fourguer des statines ou un complément alimentaire souvent hors de prix malgré ce qui est affirmé, ça relève pour moi de la même démarche : me faire dépenser de l’argent.

    Alors à chaque fois, il est bien précisé par l’auteur de l’article que bien sûr, il ne cite le labo en question que parce qu’il est sûr de lui, mais qu’il ne touche aucun argent, qu’on ne lui reverse rien.

    Alors là, j’ai peut-être l’esprit mal tourné, mais j’ai un doute.

    Pourquoi quelqu’un se donnerait-il la peine d’écrire un article si long que malgré tout, ça a dû lui prendre pas mal de temps, s’il n’en retirait aucun bénéfice ? Comment est-il possible de croire qu’il ne profite d'aucune commission ? À quoi bon dans ce cas citer le nom du labo, mettre un lien envoyant directement sur le site du labo avec un bon de commande sur lequel il n’y a plus qu’à cliquer ?

     

    Je trouve ces procédés hasardeux, à la limite de la malhonnêteté. Surtout que souvent, ça ne s’arrête pas là, et la technique commerciale devient carrément agressive.

    N’ayant bien sûr rien commandé, je reçois de nouveaux mails :

    — Attention, nous avons reçu tant de demandes que nous ne pourrons bientôt plus offrir des conditions aussi intéressantes.

    — Attention, il ne vous reste que 12 heures pour commander votre cure.

    — Erzsie, êtes-vous sûre que vous ne voulez pas découvrir la méthode qui vous permettra de rester éternellement jeune et en bonne santé ? Êtes-vous sûre que vous ne voulez pas savoir comment éviter Alzheimer ? (Là, c’est carrément ignoble.)

    — Vous avez peut-être oublié l’offre que je vous ai faite : je vous la rappelle (et là, à nouveau le lien).

     

    Alors, on me dira que puisque les médecins se goinfrent sur notre dos, pourquoi les tenants de la santé naturelle ne le feraient-ils pas également ? Eux aussi ont le droit de vivre…

    Eh bien justement… parce que ce sont les défenseurs de la santé naturelle. Que pour moi, cela correspond à une certaine éthique, à une certaine exigence.

    Parce que ce sont les mêmes qui dans certaines de leurs lettres (non commerciales cette fois, et souvent très intéressantes), fustigent notre société d’hyper-consommation et prônent un retour à des valeurs simples.

    Parce que cela concerne la santé, que les gens qui se sont tournés vers des méthodes naturelles l’ont fait souvent parce que la médecine conventionnelle n’avait rien pu pour eux… et qu’ils sont en droit de ne pas être floués une fois de plus.

    Parce que ces lettres jouent sur nos peurs (attention, telle maladie vous guette) et l’espoir vain qu’il existerait une solution simple à tous nos maux (un aliment que tout le monde a dans sa cuisine, une vitamine en vente dans chaque pharmacie... mais indiquez-nous votre numéro de carte bancaire pour qu'on vous révèle de quoi il s'agit). On vend du rêve, de l’illusion à des gens parfois désespérés et donc vulnérables.

     

    Bref, leurs méthodes sont les mêmes que celles qu’ils dénoncent à longueur de temps. Et elles sont même dangereuses.

    Car bien sûr, tout le monde voudrait connaître LE produit grâce auquel on ne sera plus jamais malade. 

    Or naturellement, un tel produit n’existe pas. Sinon, il aurait un tel succès qu’il ne serait pas vendu confidentiellement, mais par d’énormes labos qui verraient là une source inépuisable de profit.

    Alors oui, ce type de méthode dans le domaine de la santé naturelle me déçoit. Désormais, je suis capable d’identifier ces lettres commerciales (mais qui débutent comme une lettre de simple information, arnaque supplémentaire) et je les efface presque tout de suite.

    En conclusion, pourquoi est-ce que je ne me désabonne pas ?

    Parce que malgré tout, ce sont ces lettres qui m’ont énormément appris, qui m’ont mise sur une voie que je ne regrette absolument pas. Quasiment toutes m’ont enseigné quelque chose et je suis donc reconnaissante (et plus que ça encore) à la santé naturelle. Reconnaissante et cependant… prudente !

     

    Car voilà, dans le monde dans lequel nous vivons, même ceux qui se présentent comme « purs » ne le sont pas toujours…

     

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    annie31
    Jeudi 20 Décembre 2018 à 18:13

    Bonsoir,

    Entièrement d'accord avec vous, on prend ce qui nous convient et on jette le reste.

    Bonne soirée.

      • Vendredi 21 Décembre 2018 à 09:16

        Bonjour,

        En effet, ce qui est essentiel, c'est de toujours garder un esprit critique. D'autant que là, on ne vend pas un objet de consommation, ça touche notre santé.

        Très bonne journée. 

    2
    Jeudi 20 Décembre 2018 à 18:20

    Le  problème, ce sont les algorythmes !

    Ainsi, lorsqu' on s' intéresse  à  un sujet en particulier, ceux qui  peuvent en tirer partie  en sont avisés, ce qui explique  pourquoi on reçoit des  réclames  et des propositions

     et  donc,  il ne nous reste  plus qu 'à faire la part des choses, ce qui n' est  pas toujours évident !

     Passe  une bonne soirée

     Bises

      • Vendredi 21 Décembre 2018 à 09:20

        Bonjour,

        En fait le vrai problème, ce ne sont pas les pubs qui pourraient m'arriver de labos de santé naturelle, par exemple. Ça, je sais qu'en allant sur des sites concernant ce sujet, je m'expose à ce genre de démarche commerciale.

        Ce qui me gêne, c'est que ces lettres commerciales sont écrites par les mêmes personnes qui rédigent les lettres de santé naturelle. Je ne vois donc pas comment ils peuvent à la fois défendre une éthique et vouloir fourguer des compléments alimentaires par exemple hors de prix ! Alors qu'ils se prétendent complètement désintéressés... 

        Bonne journée. 

    3
    Jeudi 20 Décembre 2018 à 18:28

    Pour engorger une messagerie, rien de tel que de s'inscrire comme tu l'as fait pour obtenir des infos. Il y a un véritable marché des coordonnées de potentiels acheteurs et c'est comme cela que nous voyons arriver des propositions commerciales en pagaille. Et ce qui me fiche en rogne, c'est que ces boîtes, souvent étrangères, ne paient pas d'impôts en France. Mais quoi faire pour l'éviter dans ce monde régit par l'informatique et les réseaux sociaux ????

    Bises et bonne soirée.

      • Vendredi 21 Décembre 2018 à 09:29

        Bonjour,

        Je sais bien sûr tout ça. Mais comme je le disais à Trublion, je comprendrais mieux si ces propositions venaient de sites purement commerciaux.

        Or là, ce n'est pas le cas. Ce sont ceux-là même qui m'ont appris plein de choses qui essaient de me fourguer un tas de produits ou de services hors de prix. Et du coup, ce n'est plus le même problème...

        Bises. 

    4
    Jeudi 20 Décembre 2018 à 18:55

    Je suis bien d'accord avec mon amie Zaza. Il faut faire le trier et ne pas donner, abusivement, son mail à droite et à gauche, surtout dans les magasins. Je te souhaite une excellente soirée et te dis à bientôt.

      • Vendredi 21 Décembre 2018 à 09:33

        Bonjour,

        Je n'ai pas eu besoin de donner mon mail un peu partout pour être envahie. Ce sont les mêmes qui me font découvrir des infos passionnantes, ET qui essaient de me vendre des produits. Mon mail n'a pas eu besoin d'être vendu ou échangé, les lettres commerciales ou "désintéressées" proviennent des mêmes personnes. Il y a donc doublement tromperie ! Et du coup, ces personnes ne paraissent assez peu désintéressées justement ! 

        Bises. 

    5
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 05:51

    Hé oui, malheureusement, même les sites de médecine naturelle doivent bien survivre et sont tombés dans le commercial.

    J'ai fait exactement les mêmes démarches que toi et abonnée à plusieurs sites très intéressants, dont celui du professeur Joyeux que j'adore !

    Ils donnent d'excellents conseils mais hélas, je reçois aussi ces longues lettres arnaqueuses.

    Il faut donc savoir faire la part des choses et ne retenir que ce qui nous intéresse.

    Bon, bien qu'il soit long, je ne mets pas ton article à la poubelle car tu y parles d'un problème important pour tous.

    C/C : Bonne fin de semaine.
    Ce matin, c'est la tempête !
    Mais avec une douceur printanière et les jours qui commencent à rallonger.
    Et mon bras toujours tendiniteux.
    Bisoux venteux ... mon amie ♥


      • Vendredi 21 Décembre 2018 à 09:35

        Coucou Dom,

        Je sais qu'en général, on est sur la même longueur d'onde ! yes

        Ce qui est usant, c'est de toujours devoir se méfier de tout le monde, même de ceux en qui a piori on pourrait avoir confiance ! 

        J'espère que ton bras va vite aller mieux, mais le temps ne doit pas arranger les choses.

        Bises. 

    6
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 17:06

    Bonsoir "erzsie"

    Personnellement, je ne possède qu'un livre de chevet qui date de 1965 d'un auteur américain, médecin qui, de la médecine traditionnelle est passée à celle que pratiquait Hippocrate, d'abord pour lui qui filait un mauvais coton, ensuite pour ses patients. Le livre a comme titre "Les aliments sont vos meilleurs médicaments" et l'auteur est Henri G. BIELER. Depuis 10 ans, je ne consulte plus et ne prends plus aucun médicament sauf en cas de force majeure et encore. Par contre, ma moitié qui se prétend hostile aux médicaments se dit obligée d'en prendre bien qu'elle possède des tas de livres sur les médecines naturelles et la réflexologie. Le dernier que je viens de lui acheter est en cours de lecture et concerne l'intestin, ce second cerveau. Comme je suis rétif aux "médics" je luis sers de cobaye (sourire) concernant les médecines naturelles. Faut voir également ce qu'elle me coûte en compléments alimentaires et huiles essentielles...

    Je reçois aussi des messages concernant les médecines naturelles mais d'un seul organisme que j'ai fini par supprimer sans les lire.  Je m'arrête juste si le titre m'interpelle. 

    Nous vivons dans un monde ou seul le profit compte et internet permet tous les excès.

    Bonne soirée !

    7
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 17:44

    Bonsoir,

    En effet, plusieurs siècles avant Jésus Christ, Hippocrate avait déjà dit : "Que l'alimentation soit ta première médecine". La manière de se nourrir, de cuisiner, sont des éléments essentiels à notre santé, j'en suis de plus en plus convaincue (même si évidemment, cela ne peut pas l'impossible). 

    Moi non plus je ne prends quasiment pas de médicaments. L'année dernière, j'ai eu la grippe (la vraie). J'ai testé trois fois un comprimé de paracétamol, et c'est celui-ci qui m'a rendue malade (gros maux de ventre). Après, je me suis contentée d'attendre que la fièvre tombe. 

    Les compléments alimentaires sont dans certains cas très efficaces (j'en connais quelques-uns qui marchent de façon surprenante), mais inutile cependant de les multiplier. Enfin, c'est ma conviction (tu le vois, je suis pleine de convictions, lol). 

    Je parcours toujours au moins les lettres que je reçois, je n'ai pas envie de passer à côté d'une info intéressante. Mais il faut bien reconnaître que la médecine naturelle flirte parfois dangereusement avec tous les méfaits qu'elle dénonce (et notamment l'éternelle question de l'argent).

    Très bonne soirée. 

    8
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 17:58

    Les médecins de ce siècle devraient avoir honte de faire référence à Hippocrate. S'ils font un serment c'est celui d'hypocrite car ce ne sont que des prescripteurs de médicaments, les effets indésirables d'un entraînant la prise d'un autre et ainsi de suite. Quand je vois des vieillards sortir d'une pharmacie, j'ai l'impression qu'ils viennent du supermarché d'à côté. Pour moi, les patients sont autant responsables que les toubibs.

      • Vendredi 21 Décembre 2018 à 18:18

        Je suis totalement d'accord. Depuis quelques années (et des diagnostics erronées, peut-être volontairement d'ailleurs pour entraîner des traitements lourds et rapportant beaucoup), j'ai perdu toute confiance dans la médecine conventionnelle. Mieux je les vois, mieux je me porte. 

        Autrefois, la médecine était un sacerdoce, aujourd'hui, elle est un commerce. 

        Tu parles des vieillards, je te donne un exemple : ma mère est atteinte actuellement d'une démence. Pourtant, elle était plutôt ce qu'on appelle une "intellectuelle" avec l'habitude de faire fonctionner son cerveau.

        Mais... une vie de nourriture industrielle... ET un médecin généraliste (avec lequel je suis pour le moins en froid), qui lui a prescrit pendant plus de dix ans sans broncher antidépresseurs, somnifères et anxiolytiques alors qu'elle n'a jamais été dépressive... Un ami psy me dit qu'on lui a grillé le cerveau ! 

        Les médecins me semblent davantage responsables que les patients ne serait-ce que parce qu'ils disposent de l'information. Ce qui n'empêche pas que beaucoup de personnes sont en effet en demande de médicaments. 

    9
    Samedi 22 Décembre 2018 à 05:53

    pas toujours facile encore pour moi !!

    mais je fais attention

    10
    Samedi 22 Décembre 2018 à 07:35

    Bonjour, mon amie ♥

    Bon week end, toujours dans la douceur printanière.
    Et toujours beaucoup de mal pour écrire, d'où ce nouveau C/C.
    Bisoux humides  et pluvieux.

    11
    Samedi 22 Décembre 2018 à 11:27

    Bonjour "erzsie"

    Malheureusement pour elle, votre mère a eu tort de faire confiance à ce charlatan que l'on devrait pouvoir poursuivre en justice. De nos jours, grâce à internet, il est possible de lancer un signalement à sa caisse de sécurité sociale.

    Bonne fin de semaine !

      • Samedi 22 Décembre 2018 à 16:01

        Re bonjour,

        Ma mère appartient à cette génération qui a toujours fait une confiance absolue dans la médecine, dans les médicaments. 

        De toute manière pour elle, il est trop tard. Son cerveau est grillé de chez grillé ! Il y aurait des trucs à tenter (vitamine D et B12, régime sans gluten qui améliore parfois ces pathologies, huile de coco, etc.). Mais les gens qui l'entourent d'un point de vue médical (toubib, infirmières) me prennent pour une illuminée. Sauf qu'ils n'ont absolument rien à proposer...

        Ce qui est dingue, c'est qu'elle est en parfaite santé par ailleurs.

        Et si je m'en prenais à son médecin, il affirmerait qu'elle avait bel et bien un syndrome dépressif, que je n'y connais rien (éternelle réponse, EUX ont la connaissance, et nous on ne sait rien) et qu'il l'a soignée comme il le fallait. Un ami magistrat est resté dix ans en procès avait un chirurgien qui avait bousillé son frère. Et tout magistrat qu'il était, connaissant parfaitement la loi, il n'a rien obtenu. 

        Bon week-end ! 

    12
    Samedi 22 Décembre 2018 à 11:45

    Je ne m'abonne pas à des courriels d'infos, je préfère aller faire des recherches sur le net
    et je mets dans mes spams toutes tentatives pour m'attirer
    je suis ainsi assez tranquille !
    bonne journée
    Bernard

      • Samedi 22 Décembre 2018 à 16:03

        Bonjour Bernard,

        Je te comprends, mais par ailleurs, je n'aimerais pas rater une de ces "vraies" lettres parce que j'y glane toujours quelque chose. Ce qui ne m'empêche pas sinon de faire comme toi et surtout, d'être vigilante.

        Mais je reste choquée par ces procédés dans des domaines où on pourrait penser que les gens ont quand même une certaine moralité.

        Bonne journée. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :